Modélisation

Pourquoi modéliser ?

L’action de modéliser implique l’abstraction et la simplification d’une réalité, dans un but précis. En laissant de côté les éléments non-essentiels, on diminue la complexité d’un phénomène, qui devient ainsi plus facile à comprendre. La modélisation d’un système, avant sa réalisation permet de mieux comprendre son fonctionnement, de maîtriser sa complexité et d’assurer sa cohérence. La modélisation des données ou des bases de données fait partie des « bonnes pratiques » de développement de systèmes depuis de nombreuses années.

A model is an abstraction of something for the purpose and understanding it before building it. Because a model omits nonessential details, it is easier to manipulate than the reality (Rumbaugh et al., 1991)

Les modèles de bases de données sont des représentations schématiques des objets qui y seront stockés. Ces modèles facilitent la conception et la documentation du système, supporte la communication entre développeurs et clients, en plus de faciliter la programmation et la maintenance du système.

UML

UML (Unified Modeling Language) est un formalisme de modélisation orienté-objet, devenu un standard de l’OMG en 1997 et qui est aujourd’hui LA référence en termes de modélisation objet.

[...] by 2006 Gartner estimated that more than 10 million IT professionals used UML, and by 2008 over 70% of software development organisations worldwide were using it » (OMG whitepaper)

UML prévoit un ensemble de 13 types de diagrammes permettant de modéliser tous les aspects d’un système. Ces diagrammes se répartissent en 3 catégories; (1) les diagrammes statiques ou structurels, (2) les diagrammes dynamiques ou comportementaux, et (3) les diagrammes d’interactions.

La modélisation des bases de donnée se fait en général en utilisant les diagrammes de classes d’objets, qui font partie de la première catégorie. Un diagramme de classe présente la structure statique d’un système, en termes de classes et de relations. Chaque classe représente un concept, une chose ou un phénomène qui sera géré par le système. Ce type de diagramme présente également la structure interne de la classe, en exposant ses attributs et opérations. Il est à noter qu’un diagramme de classes ne représente pas les objets, i.e. les occurrences de chaque classe. Les principaux éléments d’un diagramme de classes sont :

  • les classes
  • les relations
  • les paquetages

Cette section prévoit que le lecteur a une connaissance des concepts fondamentaux de UML et de ses diagrammes de classe. Pour en apprendre d’avantage sur ce sujet, consulter le site d’UML.